Alexandre Moustardier aux 4èmes Rencontres Franco-Chinoises du Droit et de la Justice

[Conférence] Alexandre Moustardier intervenait de nouveau cette année à Pékin aux 4èmes Rencontres Franco-Chinoises du Droit et la Justice. Cet événement, organisé par l’Ambassade de France, permet, pendant deux jours, des échanges entre de nombreuses personnalités françaises et chinoises intervenant dans le domaine de l’environnement à l’occasion de tables rondes, d’intervention de grands témoins sur des thématiques ciblée cette année sur le thème santé-environnement, en présence de participants chinois toujours plus nombreux.

Au moment où la Chine renforce progressivement, et dans tous les domaines, son cadre juridique interne ainsi que ses capacités institutionnelles de traitement des contentieux et cherche également à gagner en sécurité juridique transfrontalière dans le contexte des nouvelles routes de la soie, cet événement majeur dans le cadre de la coopération franco-chinoise revêtait une importance toute particulière.

La Chine est un pays qui s’inscrit plutôt dans une tradition de droit continental et dont les juristes manifestent un très grand intérêt pour l’expérience française. Les Rencontres Franco-Chinoises du Droit et la Justice (RFCDJ) ont pour ambition d’offrir un espace bilatéral de coopération fédérant l’ensemble des acteurs juridiques et judiciaires autour de thématiques prioritaires, permettant ainsi de mieux suivre les évolutions du contexte chinois et d’assurer au droit français une plus grande visibilité et une action d’influence en ces matières.

C’est dans ce cadre qu’Alexandre Moustardier est intervenu cette année sur le thème de la prise en compte de la santé dans la cession et la dépollution des anciens sites industriels, et a animé une table ronde sur la qualité de l’eau. Il était déjà intervenu en 2017 aux 3èmes RFCDJ à Pékin également.

imprimer